Mémoire et langage : apports de l’« Analyse de la Sémantique Latente » à l’étude du développement - Université d'Orléans Access content directly
Journal Articles Enfance Year : 2019

Mémoire et langage : apports de l’« Analyse de la Sémantique Latente » à l’étude du développement

Abstract

Current models of long-term memory and semantic memory assume that abstract representations (concepts, schemas, knowledge) are stored and developed from singular experiments according to an “abstract” principle of generalization of information that can produce semantic spaces from large corpus texts. We show how Latent Semantic Analysis (LSA) simulates verbal associations, lexical meanings, recall and summary of narratives, Judgment of Relative Importance and vocabulary acquisition in younger children.
Les modèles actuels de la mémoire à long terme et de la mémoire sémantique supposent que des représentations abstraites (concept, schémas, connaissances) sont stockées et élaborées à partir d’expériences singulières selon un principe « abstractif » de généralisation des informations pouvant produire des espaces sémantiques à partir de larges corpus de textes. Nous montrons comment l’Analyse de la Sémantique Latente (LSA) permet de modéliser et simuler chez les enfants : les associations verbales, les significations lexicales, le rappel et le résumé de récits, les Jugements d’Importance Relative et l’acquisition du vocabulaire.
No file

Dates and versions

hal-03263464 , version 1 (17-06-2021)

Identifiers

Cite

Sandra Jhean-Larose, Guy Denhière. Mémoire et langage : apports de l’« Analyse de la Sémantique Latente » à l’étude du développement. Enfance, 2019, 3, pp.395-411. ⟨10.3917/enf2.193.0395⟩. ⟨hal-03263464⟩
45 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More