La révocation judiciaire d’un mandat à effet posthume, « ça se discute » ! - Université d'Orléans Access content directly
Journal Articles La Semaine juridique. Édition générale Year : 2015

La révocation judiciaire d’un mandat à effet posthume, « ça se discute » !

Abstract

Pour la première fois depuis l'adoption de la loi n° 2006-728 du 23 juin 2006, portant réforme des successions et libéralités, la première chambre civile de la Cour de cassation a été saisie, le 10 juin 2015, pour statuer sur une demande de révocation judiciaire d'un mandat à effet posthume. Sauf en présence d'une mesure de protection d'un majeur, cet arrêt indique que le tribunal de grande instance a seul compétence pour statuer sur une telle demande. Pour y faire droit, encore faut-il que la révocation judiciaire soit justifiée par des motifs de nature à caractériser l'absence ou la disparition de l'intérêt sérieux et légitime du mandat à effet posthume.
No file

Dates and versions

hal-03517253 , version 1 (07-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03517253 , version 1

Cite

Sabrina Le Normand-Caillère. La révocation judiciaire d’un mandat à effet posthume, « ça se discute » !. La Semaine juridique. Édition générale, 2015, 39. ⟨hal-03517253⟩
15 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More