Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) viticoles dans la région Centre-Val de Loire et les châteaux : une impossible équation ? - Université d'Orléans Access content directly
Journal Articles Norois Year : 2013

Guaranteed vintages in Centre and Val de Loire regions and castles: an impossible equation ?

Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) viticoles dans la région Centre-Val de Loire et les châteaux : une impossible équation ?

Abstract

In comparison with the Bordeaux wine region, a chateau in the region Centre-Loire Valley is never, or only exceptionally, a wine estate. Nevertheless, there are in this region more authentic chateaux than anywhere else in France and the history of the vineyards is linked to these chateaux. Roger Dion explained this historical process by a territorial de-identification since the 17th century. Now is a key period in France as wine tourism offers possibilities for territorial development which requires heritage re-appropriation. The development of spatial proximity between chateaux and vineyards can be emphasized where it never disappeared like in Valençay or in Chinon and also through the territorial re-appropriation connecting chateaux and vineyards, like in Cheverny. Indeed, in 1993, the Cheverny AOC took the name of the chateau and the image of the castle is often reproduced on bottles' labels. Also, in 2008, wine growers have opened a wine shop at the exit of the castle that has been a real success according to the number of tourist visits and bottles sold there.
Comparé à la région bordelaise, le château en région Centre – Val de Loire n’est pas ou qu’exceptionnellement une exploitation viticole. Et pourtant, les authentiques châteaux sont sans doute plus nombreux ici que partout en France, comme l’histoire des vignobles de la région est liée à ces mêmes châteaux. L’explication historique telle que Roger Dion l’a éclairée, fait apparaître un processus de dé-identification territoriale à partir du XVIIe siècle. Nous sommes actuellement à un moment clé en France où l’œnotourisme apparaît comme une possibilité de développement territorial, lequel passe par un processus de valorisation patrimoniale. Il est ainsi possible de mettre en lumière une timide contiguïté spatiale entre château et vigne, d’abord toujours conservée comme à Valençay et Chinon, entre autres exemples, mais aussi un processus de ré-appropriation territoriale en reliant le château à la vigne, comme cela est manifeste à Cheverny. En effet, l’AOC Cheverny y a pris en 1993 le nom du château éponyme et l’image du château est souvent reproduite sur les étiquettes des bouteilles. Surtout, les viticulteurs ont installé en 2008 une maison des vins à la sortie du château, maison qui rencontre un véritable succès s’il faut en croire la fréquentation touristique et le volume des bouteilles vendues sur place.

Dates and versions

hal-02179875 , version 1 (11-07-2019)

Identifiers

Cite

François Legouy, Christophe Vitré. Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) viticoles dans la région Centre-Val de Loire et les châteaux : une impossible équation ?. Norois, 2013, 226, pp.63-77. ⟨10.4000/norois.4595⟩. ⟨hal-02179875⟩
56 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More