Les députés socialistes méditerranéens face à la guerre d’Algérie : histoire et mémoire - Université d'Orléans Access content directly
Journal Articles Cahiers de la Méditerranée Year : 2018

Les députés socialistes méditerranéens face à la guerre d’Algérie : histoire et mémoire

Abstract

La gestion de la guerre d’Algérie par le gouvernement Guy Mollet (février 1956 - mai 1957) a été qualifiée par ses opposants de « national-molletisme » et a marqué la mémoire de la gauche française jusqu’à aujourd’hui. Avec l’indépendance de l’Algérie en mars 1962 et l’arrivée des rapatriés, les députés méditerranéens défendent les intérêts des Pieds-Noirs soutenu par l’ensemble de leur parti. Mais ils finissent par s’opposer à leurs collègues de la nouvelle génération sur l’amnistie voulue par le président Mitterrand en 1982. Pour réfléchir à l’identité méditerranéenne des parlementaires, le cas des députés socialistes est intéressant pour observer les variations régionales de la culture politique d’un parti où la discipline parlementaire est, en théorie, très forte, mais qui, en pratique sur l’Algérie est discutée.

Domains

History

Dates and versions

hal-02909954 , version 1 (31-07-2020)

Identifiers

Cite

Noëlline Castagnez. Les députés socialistes méditerranéens face à la guerre d’Algérie : histoire et mémoire. Cahiers de la Méditerranée, 2018, 96, pp.67-79. ⟨10.4000/cdlm.10555⟩. ⟨hal-02909954⟩
42 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More